Frantaisies – Françoise Brandt vue par Lémo

 

J’ai reçu ce matin un mail d’une femme souhaitant parler de l’univers d’une autre femme…

J’ai été touchée par cette démarche, cette envie et aussi touchée du fait que Zelles Ô Féminin dépose son empreinte petit à petit par cette idée de partage avec le cœur…

Merci Lémo 🙂

Je laisse donc Lémonia vous parler de Françoise :

 

« Je dois d’abord vous confier que mon intention était d’écrire un article quelque peu publicitaire pour Frantaisies : « concept/prêt-à-porter fait de pièces uniques et sur-mesure, avec accessoires » et tout et tout…  je tenais à le faire autant par conviction (nous méritons toutes d’avoir une personne qui crée en s’inspirant de nous, vraies femmes, chacune unique dans son genre), par reconnaissance (j’adoooore mes vêtements, merci Françoise ! merci Frantaisies !), par amitié aussi…

frantaisie1

Et puis j’ai calé. Pas moyen de sortir un mot de manière « publicitaire ». Je suis allée jusqu’à Interviewer Françoise (la créatrice – styliste – couturière – merveilleuse femme à l’origine du concept) sur ses débuts, ses projets, ses rêves… mais rien. Nada. Pas moyen d’écrire…

 

En désespoir de cause, je me suis assise à la salle des profs de mon Athénée, j’ai posé mes mains sur le clavier, et je me suis dit : tu t’en fous, tu te lances, qu’est-ce qui compte pour toi ? Pourquoi veux-tu parler de Françoise ? Qu’as-tu vraiment envie de communiquer ? Allez, go !

 

frantaisie4

 

Alors j’ai songé à notre rencontre : c’était à son atelier, à Feneur. Je ne connaissais pas grand-chose à son sujet si ce n’est qu’elle « cousait » des vêtements « originaux » et qu’elle enseignait… l’histoire ? (je crois… j’ai comme un doute là…  bah, elle me pardonnera !). Où en étais-je ?… Ah oui : je savais qu’elle n’avait pas de magasin mais un atelier où elle recevait une fois par mois (le premier dimanche en général) des amis, clients potentiels, curieux… qu’elle ouvrait les portes de son petit chez elle. Et un ami me prit par la main et m’y mena, alors jeune maman (pour la 3e fois)… histoire de me faire sortir de la maison, de me distraire…

 

Et là… je me suis sentie comme une princesse de conte de fées… il faut avouer que la robe qui me faisait de l’œil (et qui semblait avoir été créée pour moi, si si je vous assure) avait quelque chose de médiéval et de précieux : grise ou verte… je ne pouvais me prononcer exactement sur sa couleur… un tissu fin satiné et comportant des broderies en relief… et pourtant léger. Un décolleté généreux et carré… un style asymétrique sur la longueur qui magiquement effaçait les bidous sous des plis gracieux… un drapé au niveau des manches qui mettait mes petits bras costauds en valeur… bref, en la portant je devenais une princesse…

 

frantaisie2

 

J’allais découvrir que cette robe était à la fois une pièce unique (Françoise ne crée jamais deux fois exactement le même modèle) et un modèle phare (la découpe asymétrique, décolleté carré, bidou caché était déclinée dans plein de variations) ; après avoir essayé cette robe je me suis perdue au milieu des manteaux de fées et de sorcières (j’en ai acheté un sorti tout droit du Seigneur des Anneaux), des robes entre rock/punk et « grande dame », des tissus chatoyants et des pulls en fils de soie.

 

J’étais servie ! Je venais de gagner une clef vers un lieu magique, source inépuisable de vêtements qui m’appartenaient rien qu’à moi et que personne d’autre ne porterait (que celles qui n’aiment pas se sentir uniques lèvent le doigt !). Dans la foulée je venais de gagner une amie : de conversations en rencontres, de dimanches en défilés, de cafés en verres de vin blanc, des liens se sont tissés…

 

Donc, en fait, et tout compte fait, maintenant que l’ambiance de la salle des profs bat son plein, je pourrais vous dire plein de choses !!! Vous parler des pulls, des manteaux, des robes, des « pulls magiques » (à porter de 10 manières différentes, autre modèle-phare), du style Charleston (Françoise s’est découvert une passion pour le swing, la danse, l’époque, l’ambiance… les robes surtout, comme ces robes sont beeeeeeelllles), des coquelicots (imaginez découvrir vos fleurs préférées en boucles d’oreilles, en broches ouiiiiii !!!) le tout avec enthousiasme (vous vous en rendez compte au nombre de points d’exclamation) !

 

frantaisie3

 

Mais… je l’ai écrite ma pub ! Elle est là, dans mon expérience unique, et qui sera très différente de la votre…  vous pousserez la porte de l’atelier (par exemple le dimanche 7 juin prochain), et vous laisserez submerger par la magie du lieu… vous goûterez un verre de vin, et vous assiérez auprès de Françoise, confiant vos inquiétudes ou vos aspirations sans même vous en rendre compte… après avoir pesté contre la vendeuse de X boutique qui vous a rétorqué d’un ai dédaigneux que le jean patte d’eph qui vous plaît n’existe pas au-delà de la taille 38, vous découvrirez une pièce de tissu qui vous ravira et vous fera oublier votre coup de gueule …  et puis à force de voyager entre les tissus et les vêtements, de craquer pour l’un et l’autre accessoire, vous allez avoir une idée ! pour quelque chose qui n’est pas là…  mais qui est tellement « vous » et dont vous avez tellement envie depuis si longtemps mais « est-ce que c’est possible » ? Et ça l’est certainement…  mais oui… porter des vêtements qui vous rendent unique…  c’est Aussi une manière de prendre soin de vous… c’est aussi une façon de donner du sens…

 

Quelque temps plus tard il se peut que vous décidiez de participer à un de ces défilés, organisés pour le plaisir de se retrouver, autour d’idées, de musiques, de bonne humeur et d’envie de partager le concept… parfois tout simplement au nom d’une cause à laquelle vous croirez (prochain défilé Frantaisies, pour info, au http://ycaa.be/ le we de la fête des mères « Young Creator Against Aids »)…  oui, c’est possible, pourquoi pas ? Et puis cette longue robe pour laquelle vous avez craqué lors de votre dernière visite, et que – manque de bol – vous avez tâchée avec de la javel…  vous allez découvrir qu’elle peut être transformée en robe courte, déstructurée et géniale ! Et vous battrez des mains comme une petite fille devant votre nouvelle/vieille robe !

 

Françoise, Frantaisies, c’est tout ça… mais c’est aussi et surtout ce que Vous découvrirez… parce que oui les filles, Vous êtes uniques ! »

Lémo

 

Vous souhaitez aussi parler d’une femme, de son univers… contactez moi par mail : zellesofeminin@gmail.com

 

crédit photographique Laure-Anne Gentges…

 

No Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :
Vous voulez apprendre a gérer votre page....
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vcGxheWVyLnZpbWVvLmNvbS92aWRlby8xODQxOTc2OTE/Y29sb3I9ZmZmZmZmJnRpdGxlPTAmYnlsaW5lPTAmcG9ydHJhaXQ9MCZiYWRnZT0wIiBmcmFtZWJvcmRlcj0iMCIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPg==
La carte Zelles, Pour qui, Pour quoi...
La Carte Zelles Ô Féminin, Pour qui ? Pour quoi?
Regardez cette petite vidéo
Vous offre votre invitation !
Afin de nous suivre....
Inscrivez vous à notre Newsletter
PGF1ZGlvIHNyYz0iaHR0cDovL3d3dy56ZWxsZXNvZmVtaW5pbi5iZS93cC1jb250ZW50L3VwbG9hZHMvMjAxNy8wMS9Qcm9tby1aZWxsZXMtMjAxNy53YXYiIGF1dG9wbGF5Pg==
Retrouvez l'émission
ZELLES Ô FEMININ
Le jeudi de 18 à 20 heures
La touche féminine de votre radio
Musique Chroniques Invités Cadeaux ...
Faire du shopping ?
Un bon resto ?
Une pause bien-être ?
VOUS AIMEZ ...
Et tout cela à un prix réduit ?
LA CARTE ZELLES EST FAITE POUR VOUS !
...