J’ai tes-thé les cours de langue japonaise

Le pourquoi

Il y a quasi 4 ans – mon Dieu que le temps passe vite – je m’ennuyais dans mon travail. Malgré une surcharge de travail, je ne trouvais plus la même saveur à le faire.

Afin de palier le problème, j’ai donc pensé refaire des études. D’abord dans une optique d’améliorer la qualité de mes services … mais très vite j’ai réévalué mes priorités: je voulais m’amuser et faire une petite coupure dans mon train-train habituel.

Comme je suis curieuse, j’ai eu assez difficile à choisir le sujet même de mes études. Je choisis finalement les langues … d’abord les classiques: italien, néerlandais ou allemand. Mais en regardant le programme des écoles de langues … des langues plus exotiques accrochèrent mon regard: chinois, coréen et aussi Japonais.

Laquelle choisir? J’hésitais entre le chinois et le japonais… je ne dois pas vous dire la réponse, hein ?! Je choisis le Japonais ! Une belle langue exotique et assez difficile pour me triturer le cerveau. Ce fut un véritable coup de foudre!

 

Mes écoles

J’avais quelques conditions préliminaires dans le choix de mon école: il fallait que cela ne soit pas trop loin de chez moi (surtout pour éviter le trafic le plus possible!) et que le prix soit abordable.

Après une recherche sur Google, je suis tombée sur le GLTT. Le prix est moins de 200 euros par an. Cette école possède 2 sites pour le Japonais: Halles et Rhodes St Genèse. Le Japonais se donne en cours du jour sur le second site et en cours du soir à Halles. J’ai opté pour Rhodes pour des raisons de facilité d’accès en voiture, ce qui est loin d’être le cas avec Halles en fin de journée. Le campus de Halles n’est même pas à côté de la gare !

Ma première année je suivais 6h de Japonais par semaine. Mes progrès furent incroyables! Mon professeur, un natif de Tokyo, était magnifique! Avec la 2e année par contre je suis retombée à 3h/semaine. Toujours avec un professeur Japonais génial issu d’Hokkaido.

Comme ces 3h/semaine n’étaient pas suffisantes… rebelote je me suis inscrite en première année à Marie Haps qui offre 2h de cours/semaine. Là aussi, mes profs sont des Natives-speakers. Le prix exercé par Marie Haps est plus élevé mais il reste sous la barre des 300 euros par an pour ceux et celles qui s’inscrivent très tôt.

 

 

 

Quelles différences ?

La méthode d’apprentissage de la langue entre le GLTT et Marie Haps s’oppose sur plusieurs points.

Déjà les  manuels ne sont pas les mêmes : Genki  vs Japanese for busy people (JFBP). Genki s’adresse aux jeunes et JFBP s’adresse au monde du travail plus formel. Alors que dans Genki on vous apprend la forme verbale « JANAIDESU » (le négatif du verbe desu) dans JFBP on ne mentionne que la forme très polie de la négation « DEWA ARIMASEN ».

Aussi à Marie Haps, on ne passe pas en revue la culture. On se concentre sur la grammaire et le vocabulaire. Marie Haps est un enseignement universitaire avant tout.

Au GLTT on privilégie la discussion autour de la grammaire ou du vocabulaire mais aussi du cinéma Japonais ou événements culturels japonais.

 

Qui est meilleur?

Pour moi la combinaison des deux formules (me) convient.

Toutefois Marie Haps ayant une approche plus classique basée sur la mémoire ne conviendra pas à tout le monde. Pour preuve (selon mon interprétation), en première année nous étions 35 … fin d’année nous étions moins de 20. Cette approche exclut l’analyse de la syntaxe d’une simple phrase japonaise:

1/ où se placent le verbe et les compléments ?

2/ que sont les particules?

3/ quand emploie-t-on le kanji, les hiragana ou le katakana.

Directement on vous plonge dans l’apprentissage de phrases toutes faites. Ce qui est dommage surtout si vous avez une approche plus analytique pour comprendre et enregistrer les informations.

Au GLTT j’ai justement reçu un éducation plus analytique de la langue.  Ce fut là que mes bases de la langue furent extrêmement bien ancrées.

Aussi le choix du manuel à son importance : Genki est 100 fois mieux organisé et la grammaire est très bien expliquée. Mais bon … une question de goût?

Ajoutons que des devoirs sont systématiquement donnés à Marie Haps. Ce qui est une bonne chose pour rester à jour dans la matière vue. Au GLTT ce n’est pas le cas.

 

Pour conclure

Il y a d’autres écoles qui pourvoient des cours de langue japonaise en Belgique. Il suffit de mettre les mots « cours de japonais en Belgique » dans le moteur de recherche Google (ou Yahoo … mais les résultats sont moins pertinents). Vous pouvez remplacer Belgique par le nom de votre localité si vous le désirez.

Moi je vais poursuivre mes deux filières bruxelloises gaiement … 🙂

 

No Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Vous voulez apprendre a gérer votre page....
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vcGxheWVyLnZpbWVvLmNvbS92aWRlby8xODQxOTc2OTE/Y29sb3I9ZmZmZmZmJnRpdGxlPTAmYnlsaW5lPTAmcG9ydHJhaXQ9MCZiYWRnZT0wIiBmcmFtZWJvcmRlcj0iMCIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPg==
La carte Zelles, Pour qui, Pour quoi...
La Carte Zelles Ô Féminin, Pour qui ? Pour quoi?
Regardez cette petite vidéo
Vous offre votre invitation !
Afin de nous suivre....
Inscrivez vous à notre Newsletter
PGF1ZGlvIHNyYz0iaHR0cDovL3d3dy56ZWxsZXNvZmVtaW5pbi5iZS93cC1jb250ZW50L3VwbG9hZHMvMjAxNy8wMS9Qcm9tby1aZWxsZXMtMjAxNy53YXYiIGF1dG9wbGF5Pg==
Retrouvez l'émission
ZELLES Ô FEMININ
Le jeudi de 18 à 20 heures
La touche féminine de votre radio
Musique Chroniques Invités Cadeaux ...
Faire du shopping ?
Un bon resto ?
Une pause bien-être ?
VOUS AIMEZ ...
Et tout cela à un prix réduit ?
LA CARTE ZELLES EST FAITE POUR VOUS !
...