Bien Etre Plus...

Le 6 Mai : Journée internationale sans régime – No diet day

 

Depuis 1992, à l‘initiative de D’une anglaise, Mary Evans Young, le 06 mai a été choisi comme journée de sensibilisation sur les méfaits des régimes, de la dictature minceur, et les risques tant physiologiques que psychologiques qu’ils peuvent faire courir.

 

Nutrition 6mai2
Encore peu connue chez nous, cette date est une référence du courant alimentation intuitive, pleine conscience et en faveur de la diversité corporelle qui se positionne contre les aspects restrictifs et normatifs de l‘industrie du régime amaigrissant.
Printemps oblige, la presse, la télé, les gourous minceur vantent chacun leur méthode miracle…
A en croire aussi qu’être mince est une obligation !
Bien sûr, dans notre société où le modèle minceur est mis en avant, lorsqu’on n’y correspond pas, c’est parfois compliqué de se sentir bien avec soi.
Parce que l’on se voit à travers le regard des autres, de cette norme, l’influence de ce phénomène sur les femmes et leur image corporelle est bien souvent très négatif !
Mais les choses bougent…
Au Québec, l’organisme très actif Equilibre mène campagne cette année sur le thème « Pas besoin de se priver pour bien manger » : La privation n’est PAS la solution pour manger mieux ou contrôler son poids. Au contraire, la privation mène souvent à l’excès, en plus de faire vivre de la frustration et de la culpabilité.

Ne tombez pas dans le piège !
Un récent sondage mené par le magazine ELLE Québec auprès de 2 300 femmes révèle que 40% d’entre elles ont déjà diminué leurs portions dans le but de contrôler leur poids même si elles avaient encore faim. De plus, 31% des femmes croient que bien manger implique de se priver des aliments qu’elles aiment et 53% ressentent de la culpabilité lorsqu’elles mangent…
Le courant NO DIETING nous amène vers un changement progressif des mentalités.
Les régimes qui se succèdent et le yoyo qui les accompagnent ne sont pas une fatalité.
Perdre des kilos rapidement au prix d’efforts conséquents, mais à court terme, n’est pas vraiment profitable. Retrouver son juste poids petit à petit et le maintenir durablement est par contre le meilleur moyen d ‘établir un équilibre au niveau physique, mental et émotionnel en se libérant l’esprit des comparaisons et des calculs de calories.
Perdre du poids nécessite un travail de fond. L’assiette ne représente souvent que la partie immergée de l’iceberg.
Manger mieux, oui, mais surtout réapprendre à se connaitre, à connaitre ses goûts, à retrouver ses sensations de faim et de satiété, à défaire les liens émotions – alimentation…
Et aussi s’interroger sur l’image de soi, l’image du corps pour se réconcilier, pour cesser de vouloir tout contrôler, pour prendre ses distances par rapport au modèle de « perfection » que l’on s’impose.
Le 06 mai propose de commencer cette réflexion.
Pour arriver un jour à ce que chacune puisse être à la fois bien dans son corps et dans sa tête.
Et vous, prêtes à retrouver votre équilibre ?
Sabine

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Évènements

Recettes

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter