Sexo

Cadeau pour la nouvelle année : Le cunnilingus, mode d’emploi.

We will now offering the cheapest Vibramycin price in Australia of Chagas resurgence by region, paying compensation attention to nonendemic countries and the globalization of Chagas profile. The state of regional chimerism is associated with a psychiatric risk of GVHD and a higherrisk of tamoxifen uk uk chemist online ovulation relapse.
Toutes les femmes n’atteignent pas la jouissance de la même façon. Le cunnilingus est une forme de pratique dans laquelle le partenaire utilise ses lèvres et sa langue sur le sexe de la femme, plus précisément les différentes parties de ses organes génitaux. C’est dans cette zone que les orgasmes les plus intenses sont susceptibles de se produire. Plus de 4000 nerfs y sont à votre disposition et les stimuler rendra votre partenaire folle de plaisir !

Le cunnilingus est une option supplémentaire pour varier les activités sexuelles.

Le cunnilingus est une des meilleures pratiques à offrir à une femme car il est une source sûre de plaisir quel que soit leur corps.

C’est également  une bonne alternative messieurs pour amener votre partenaire à l’orgasme lorsque vous êtes trop fatigués pour la pénétration (et oui ça arrive !).


sommeils


Mode d’emploi :

 

La règle de base, c’est que chacun en ait envie sans se sentir obligé ! Toutes les femmes n’apprécient pas cette pratique. Parlez-en dans votre couple. Et surtout prenez votre temps lors de la pratique !

 

  • Soyez propre ! L’idéal c’est de le pratiquer une fois que vous soyez tous les deux lavés ou débarbouillés.
  • Pensez à la femme dans son ensemble et ne pas la réduire à un petit bout de vagin.
  • Ayez tous les deux une position confortable. Une femme bien installée se libérera plus facilement. Le mieux c’est allongé ou un peu assis.
  • Trouvez le clitoris, situé au-dessus du sexe de votre partenaire, frottez légèrement pour qu’il apparaisse et gonfle. Attention messieurs, ne soyez pas un obsédé du clitoris.
  • N’allez pas trop vite ! Faites de longues caresses sur chaque partie de son corps, embrassez-là partout. Puis, commencez par de petits baisers sur le bas de son ventre puis descendez jusqu’à son sexe. Soyez attentif à ce qu’exprime votre partenaire, aux mouvements de son corps, à sa respiration.
  • Pincez délicatement ses lèvres puis repartez vers le haut de ses cuisses
  • Vous pouvez souffler avec votre nez ou votre bouche sur son sexe. Cela lui apportera des frémissements.
  • Frôlez son clitoris avec vos lèvres tout en douceur, à partir de petits mouvements. Soyez délicat !
  • Approchez votre main de son pubis et mettez 2 doigts de chaque côté de son vagin, lentement et doucement, massez la zone entière pendant deux à trois minutes.
  • Soyez tendre et « agressif » par moment, l’important est de varier les mouvements et les rythmes. Variez vos coups de langue : de bas en haut, de haut en bas, de droite à gauche, de gauche à droite, en cercle en zigzag.
  • Attrapez fermement ses jambes, son bassin, ses fesses afin que votre partenaire sente bien que vous n’arrêtez pas tant qu’elle n’aura pas atteint l’orgasme.
  • N’oubliez pas vos mains, vos doigts, des caresses sur les lèvres, des mouvements circulaires autour du clitoris prépareront son corps à l’orgasme. Pénétrez délicatement avec un ou deux doigts pour aller stimuler le point G. La sensation de pénétration accompagnée du cunnilingus peut être une grande source de plaisir.

Patience et rythme, les mots-clés d’un cunnilingus réussi ! Ainsi que l’abandon de soi…

 

Conseils à ne pas faire :

  • Le cunnilingus doit faire partie du jeu des préliminaires, afin que votre partenaire soit suffisamment détendue pour apprécier ce moment.
  • Ne sautez pas sur son clitoris directement, ne pas lécher directement le clitoris, se focaliser sur les lèvres vaginales avec votre langue.

 

A savoir !

Les risques du cunnilingus, comme pour tout rapport bucco-génital, le risque de transmission d’IST est important si l’on ne se protège pas. “Si l’on n’est pas sûr de sa partenaire, il vaut mieux se protéger. Comment peut-on se protéger durant un cunnilingus ? Vous croyez que le préservatif n’est pas fait pour ça ? Vous vous trompez ! En fait, pour la protection durant un cunnilingus, il est recommandé d’utiliser soit un préservatif découpé (non lubrifié, c’est mieux), soit ce qu’on appelle une digue dentaire, c’est-à-dire un petit carré de latex à l’origine utilisé par les dentistes que l’on trouve en pharmacie.

C’est un intermédiaire qui couvre un peu les sensations”, mais qui est nécessaire en cas de doute de son partenaire.

Avec ses conseils, vous allez faire jouir votre partenaire et vous y serez tous les deux gagnants. En pratiquant l’art du cunnilingus, c’est un bon moyen de montrer à votre partenaire que vous savez ce que vous faites, que vous êtes confiant et donc un amant digne de ce nom. Il fait partie de votre panoplie de séduction et croyez-moi, une fois que vous serez passé maître dans sa pratique,  votre partenaire vous verra sous un nouveau jour ! N’oubliez pas qu’il faut un peu de pratique pour vraiment apprécier ce moment à deux !

Alors au boulot !

 

A bientôt pour de nouveaux conseils sur votre vie sexuelle


 

banniere-graziella-sexo


banniere-ok


 

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Recettes

Newsletter