Fashion

La chemise victorienne

Vous serez – j’imagine – tout à fait d’accord avec moi si je dis qu’on a toujours besoin de tops en abondance et, tout particulièrement, de (jolies) chemises blanches.

Non, non, messieurs, ça n’est pas une excuse de femmes mais une simple réalité ! 

La chemise blanche est effectivement un super basique absolument incontournable et en posséder plusieurs est donc plus que recommandé !

Mais attention, qui dit blanc dit IMPECCABLE !!!  Exit les tissus sans tenue et out les chemisiers tâchés ou devenus grisâtres avec le temps…

Misez ainsi au minimum sur une chemise fluide et sur une plus ‘raide’ à la manière de celles de nos hommes (pourquoi pas d’ailleurs lui en emprunter une ?). 

Pensez aussi blanc… et crème ! La différence peut sembler minime mais peut pourtant parfois bien changer la donne lors de son accord avec une veste…

Quoiqu’il en soit, pour cette saison, jetez-vous plutôt – et sans hésitation aucune – sur des modèles de chemises dites ‘victoriennes’ (rapport à l’époque de laquelle elles sont inspirées bien sûr).  

Réminiscence de l’ère néo-romantique, la chemise victorienne apportera en effet un peu de poésie à vos tenues citadines…

Pas de cols blancs pointus pour cet hiver donc et sautons plutôt sur une blouse à col victorien (soit ras du cou ou légèrement montant), le plus souvent agrémenté de subtils volants et de dentelle délicate.

Pas pour vous ? Trop périlleux ? Mais que nenni voyons !

La preuve en trois looks pour la porter sans se vautrer :

AVEC UN JEAN TAILLE HAUTE

Contrairement aux apparences, la chemise rétro se prête facilement au style effortless…

Il suffit de l’associer à un jean taille haute bien droit, des escarpins noirs ou des mocassins masculins et une pochette en cuir que l’on portera négligemment à bout de bras, l’air de rien…

AVEC UNE SALOPETTE

Plus audacieux, le mix chemise victorienne + salopette s’attire les faveurs de modeuses pointues à l’image d’Alexa Chung ou Leandra Medine, toutes deux grandes spécialistes de ce genre d’expérimentations stylistiques !

On les imite donc volontiers en dégainant allègrement salopette sombre, blouse en dentelle à col montant et baskets.

AVEC UNE JUPE EN CUIR

Parce que la blouse néo-victorienne offre ce qu’il faut de romantisme à une tenue, on la dévergonde un peu d’une jupe vinyle ou cuir aux accents rock’n’roll vintage et de Chelsea boots un brin folk ou encore de bottes hautes 70´s à l’instar de la jolie Chiara Ferragni sur la photo ci-dessous. 

Alors, adoptée ?  Vous en trouverez en tout cas partout !

XoXo

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Recettes

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter