Vie pratique

Stop aux canettes abandonnées dans la nature !

On les retrouve sur les trottoirs, le bord des routes, les sentiers, les fossés ou les cours d’eau.

Les canettes font partie des déchets sauvages les plus courants.

Pour lutter contre ce phénomène, un projet-pilote de reprise des canettes abandonnées vient d’être lancé

dans des communes wallonnes.

Les canettes récupérées pourront dès lors être recyclées et connaître une deuxième vie!

 

Des communes ont été sélectionnées dans chacune des provinces wallonnes pour participer au projet.

Les communes sont réparties en binôme.

Le but est d’évaluer la pertinence et l’efficacité de chaque système de reprise des canettes sur le terrain.

Les 2 systèmes seront testés à des moments différents dans chaque commune. En clair,

lorsqu’une commune du binôme testera la reprise à l’aide de la machine,

l’autre commune aura recours au préposé et vice versa.

  1. Amay – Nandrin
  2. Anhée – Yvoir
  3. Büllingen – Bütgenbach
  4. Chièvres – Frasnes-lez-Anvaing
  5. Courcelles – Les Bons Villers
  6. Donceel – Fexhe-le-Haut-Clocher
  7. Etalle – Meix-devant-Virton
  8. Frameries – Dour
  9. Perwez – Ottignies-Louvain-la-Neuve
  10. Neufchâteau – Bastogne

Vous habitez dans une de ces communes ? Plus d’informations ici.

Règlement du projet pilote ici

Deux scénarios de reprise des canettes ?

2 scénarios de reprise de canettes usagées seront testés alternativement au sein de chaque binôme de communes pendant deux ans :

• Système de reprise automatisé (à l’aide d’une machine spécifique)

• Système de reprise manuelle (via le personnel communal)

Autrement dit, dans un même binôme, pendant que la commune A teste le système de reprise automatisé, via la machine,

la commune B teste le système de reprise manuelle. Après quelques mois, c’est l’inverse.

La commune B reçoit la machine et teste la reprise automatisée tandis que la commune A met en place la reprise manuelle.

 

Consigne vs prime de retour ?

La prime de retour octroyée en échange de 100 canettes rapportées n’entraînera aucune modification du prix des canettes en Wallonie. Cette prime octroyée dans le cadre de ce projet-pilote est financée par le secteur de l’emballage.

La consigne quant à elle prévoit un surcoût du contenant, rétrocédé lors de son retour dans une machine ou un point de dépôt.

 

Y a-t-il un quota mensuel pour le dépôt des canettes ?

Un quota mensuel de 200 canettes par mois créditées sur le compte a été imposé pour chaque citoyen. Ce quota est de 1.000 canettes par mois pour les associations. Au-delà de ces quantités, une dérogation est à demander via la plateforme. Une seule dérogation peut être demandée par mois pour un citoyen ou une association.

 

Que faire si la canette est refusée par la machine ?

Si une canette est refusée dans la machine, il est conseillé de réessayer à nouveau en modifiant légèrement sa forme (tel que la recourber,…). Mettre la canette d’une autre manière pourrait également aider à ce qu’elle soit acceptée. Il est primordiale que le lecteur de forme reconnaisse qu’il s’agisse d’une canette.

Toutefois les canettes qui auront été écrasées sur la hauteur ne seront jamais reconnues dans la machine car il pourrait s’agir d’une demi canette. Il est donc conseillé de garder ces canettes pour la reprise manuelle via le préposé, qui lui acceptera les canettes dans tous ses états.

 

Que faire avec le ticket de la machine ?

Lorsque vous avez déposé les canettes dans la machine, vous recevez un ticket avec un QR Code et un code chiffré. Ce ticket ne fait pas office de bon d’achat et n’a aucune valeur chez les commerçants. Vous devez vous inscrire et vous identifier sur la plateforme d’enregistrement.

Scannez votre QR Code ou encodez le code numérique à 25 chiffres mentionné sur votre ticket en ayant pris soin d’attendre 24h après avoir reçu votre ticket. Votre compte sera alors automatiquement crédité du nombre de canettes que vous avez rapportées.

Le code sur le ticket n’est valable que 30 jours.

 

Que deviennent les canettes rapportées au point de collectes ?

Les canettes que vous ramassez et rapportez dans le point de collecte sont triées dans un centre de tri, tout comme les canettes que vous consommez à domicile et que vous jetez avec vos PMC actuels. Elles sont triées en fonction de leur matière (acier et aluminium) et recyclées, pour une utilisation dans de nouveaux objets. Il peut s’agir de nouveaux emballages, mais aussi d’appareils électriques, de pièces automobiles ou de vélos.

 

Evaluation du projet-pilote

Les projets seront évalués après une première année d’utilisation complète du système. Un système de mesure permettra de chiffrer l’évolution de la (mal)propreté publique ainsi que la quantité de canettes présentes dans le sac PMC et une enquête permettra d’évaluer la participation de la population. Celle-ci mettra en évidence les différences éventuelles en fonction du système de collecte (machine ou préposé). Les résultats seront communiqués dès qu’ils seront disponibles.

 

 

En savoir plus : ici

 

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Recettes

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter