Bien Etre

L’étincelle de vie : la source en chacun de nous.

 

Après un cataclysme, la nature finit toujours par reprendre ses droits.  C’en est peut-être la raison.

Pour l’être humain, c’est la même chose.  On ne ressort pas d’une phase difficile de vie identique à la personne que l’on était avant.  Ou alors elle n’aurait servi à rien.

Je crois que ce phénomène arrive quand on ne s’écoute pas, qu’on ne se respecte pas et qu’on ne s’autorise pas à être la personne que nous sommes au fond de nous.

Il arrive quand on n’est pas attentifs aux alertes, qu’on refuse de voir les signes, trop englués dans notre quotidien et nos obligations.

Qu’il s’appelle burn out, épuisement … c’est le symptôme d’une certaine incohérence interne.  Notre moi profond n’est pas en phase avec notre cœur et avec notre mental.  Tout explose et on assiste, impuissant, à l’écroulement de la vie qu’on avait construite.

Le but, c’est de nous permettre de nous reconnecter.  Ça peut paraître dur et violent, mais parfois, on refuse de comprendre la manière douce.  Alors la vie sort les grands moyens.

A ce moment-là, nous avons deux choix : refuser et nous battre pour être comme avant ou accueillir, accepter, lâcher prise et suivre le courant.

En choisissant la deuxième solution, c’est une tout autre vie qui s’offre à nous.  Une vie où nous nous autorisons à être nous, à prendre notre liberté et à faire nos choix en fonctions de nous, de nos valeurs, de qui nous sommes.

Nous nous connectons ou nous reconnectons à l’étincelle divine au fond de nous.  C’est elle qui nous guide, qui nous indique la voie à suivre, donne un sens à notre vie et nous montre notre mission, c’est-à-dire qu’elle nous aide à découvrir, à reconnaître et à nous servir de notre talent.

 

Photo by Taylor Ann Wright on Unsplash
Photo by Taylor Ann Wright on Unsplash

 

Le monde est en pleine mutation.  De plus en plus de gens, surtout les trentenaires, sont en quête de sens, mais la société dans laquelle nous vivons ne l’a pas encore compris.

Du coup, beaucoup se sentent incompris, ne sont plus en accord avec ce qu’ils vivent et cela peut entraîner des problèmes de santé que l’on peut confirmer en regardant les statistiques des maladies.

Je crois qu’il est essentiel de trouver dès que l’on peut notre étincelle divine et de la reconnecter à notre cœur et à notre mental.  Nous avons besoin des trois, mais chacun à sa place et dans son rôle.  Le moi profond nous donne nos valeurs personnelles, trace notre route et nous indique ce qui est vraiment bon pour nous ou pas.  Le cœur colore notre vision de la vie, donne le ton de nos émotions et nous permet de ressentir.  La raison nous indique la faisabilité de l’action que nous souhaitons entreprendre, calcule, met une stratégie en place.  Les trois réunis nous conduisent à une vie sereine, épanouie et à la réussite de notre mission.

Par contre, si nous ne connaissons pas qui nous sommes au fond de nous, le mental et le cœur agissent en fonction de qui nous croyons être, de l’image que les autres renvoient de nous, de peurs, d’émotions, de souvenirs qui nous appartiennent ou non et qui ne sont plus en lien avec notre présent.

Je crois que notre challenge est de faire du moi profond, du mental et du cœur l’équipe de choc qui donnera un sens à notre vie et fera éclore le talent qui nous mènera à accomplir notre mission de vie !

 

Françoise Coune, Femme de terrain, Analyste relationnelle et émotionnelle en quête spirituelle.

 

 

 

 

 

Françoise Coune

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Évènements

  • Aucun évènement

Recettes

Newsletter