Bouquins

“Dolorès” le nouveau roman de l’auteure liégeoise Hélène Delhamende.

Nouvelliste, romancière, l’auteure liégeoise nous convie au plus près d’elle et nous invite à plonger dans son écriture. Comme dans une autre dimension…

Je vous ai déjà parlé de ses livres “Lara Gadner a disparu” – “La maison de l’autre côté du lac” – “Ma mère, quand ça l’arrange !

Il suffit d’effleurer la couverture de l’un de ses livres, de parcourir quelques lignes et nous voilà saisis d’effroi. Parce qu’elle manie l’écriture scalpel à la manière d’un Philippe Djian, et l’intrigue saisissante à la manière d’un Julien Green.

En effet, Hélène Delhamende veut créer la surprise. Pour ce faire, elle nous met souvent en présence d’un autre monde et son climat est celui du rêve où se mêlent le plausible et l’invraisemblable. Son terrain de prédilection est le thriller psychologique, le songe et la folie. Alors, souvent, l’histoire semble fantastique. Mais, c’est toujours un fantastique redoutable, car on le pressent “possible”…

Hélène vous invite à découvrir son nouveau roman “Dolorès”

– Rachel ?
– Oui…
– C’est Dolorès…

Je crois que c’est à ce moment-là que le cauchemar a vraiment commencé…

Dolorès, c’est l’histoire d’une femme qui passe comme un train dans la vie d’une autre. A toute allure. Sans rien laisser. Qu’une irrésistible envie de foutre le camp…

Mais c’est aussi le prénom d’une femme capable de vous hanter. Car elle va vous appeler. Encore et encore. A n’importe quelle heure de la journée, pour vous rappeler qu’elle est là. Qu’elle existe. Qu’un jour, vous avez accepté son invitation…

Elle est entrée dans votre vie. Elle voulait à tout prix devenir votre amie. Distraitement, vous avez dit oui… Grossière erreur.

Car, peu à peu, elle a pris le contrôle. Elle s’est installée chez vous. Dans votre téléphone, dans votre voiture, dans votre tête.

Mais qui est-elle ? Ou plutôt, que veut-elle ?

Ce thriller psychologique nous emmène dans les travers de la psyché humaine, dans ce qu’elle a de plus sombre, de plus trouble, de plus pervers. Entre une fille qui ne vit pratiquement plus que dans la fiction et une autre, à la fois présence diabolique et absence noire, Dolorès apparaît comme une intrigue à tiroires. Comme cette inconnue qui entre et s’installe dans votre cerveau, ce roman fascine et met en lumière les plus vils mécanismes de la manipulation mentale.

 

 

Hélène Delhamende offre un exemplaire de son livre à une lectrice de Zelles Ô Féminin : lien (à venir)

 

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Articles

Recettes

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter