Evasion

J’ai test-thé Tokyo une deuxième fois avec deux nouveaux guides

 

Quels guides? En papier pardi !

Lorsque je suis partie la première fois à Tokyo en 2016, j’avais préparé mes visites avec les deux livres suivants:

Ce sont deux bons livres, très similaires quant à leurs contenus, qui vous donnent les informations nécessaires pour aller découvrir les célèbres attractions et monuments historiques. Mais simultanément c’est là où ces livres limitent votre champ de vision ou encore vous laissent sur votre faim car ils sont généralistes et couvrent tout le Japon pas uniquement Tokyo. Ainsi, comme des lemmings vous suivrez les mêmes sentiers touristiques. Attention ne vous méprenez pas … je ne dis pas qu’il ne faut pas aller visiter les différents lieux et point d’intérêts listés dans ces ouvrages mais il y a toujours autre chose à voir. Peut-être mon objectif est de connaître plus profondément cette culture car j’étudie sa langue et je vends son thé.

A mon retour à Tokyo cet été 2017, je voulais voir autre chose, parcourir la ville autrement.

Chez Filigranes, je suis tombée sur ces deux livres:

  • Tokyo Insolite et Secrète – Pierre Mustière et Yoko Kera – Ed. Jonglez
  • Wallpaper* City Guide – Tokyo éd. française – Ed. Phaidon

.

Tokyo Insolite et Secrète

Excellentissime ouvrage!

.

.

Ainsi grâce à cet ouvrage, nous avons visité le jardin botanique de l’Université de Tokyo. Je fais toujours l’effort de trouver un jardin botanique à visiter quelle que soit la ville visitée.

Pourquoi?

Je pense que cela remonte à mon enfance et à ma grand-mère qui a vécu pendant 50 ans en Angleterre et qui était une “addict” du jardinage. Chaque fois que j’allais la voire … et bien on visitait des jardins!

.

.

Comme nous logions à Shinjuku, nous sommes passés devant le Rurikoin Byakurengedo, un temple bouddhiste hypermoderne. Impressionnant! La grande baie en façade m’a fait penser à l’œuvre d’art d’Anish Kapoor “L’origine du Monde”  vue au musée d’Art Contemporain de Kanazawa. Par contre nous n’avons pas osé rentrer car il y avait une cérémonie en cours.

.

.

Dans le district de Sumida, il y a le parc de Yokoamicho. Site poignant!

Ce parc est un lieu de commémoration érigé sur les restes d’une dizaine de milliers de Tokyoïtes venus se réfugier dans le parc suite au grand tremblement de terre du Kanto en 1923. Le parc prit feu et les réfugiés également. On y retrouve également une stèle dédiée aux victimes coréennes massacrées par les habitants de Tokyo qui les voyaient comme la source du tremblement de terre. Une sombre période de l’histoire de Tokyo ! C’est également dans ce parc que sont enterrées les cendres de plus 100.000 personnes qui ont péri suite aux différents bombardements de Tokyo.

.

.

Nous avions voulu également visiter la résidence du Basho (district de Bunkyo, juste à côté de Shinjuku où nous logions), poète et maître classique reconnu du haïku, mais hélas il était fermé pour la quinzaine de l’Obon (fête des morts et des aïeux). Sniff!

Alors, nous sommes remontés vers le domaine de Chinzanso (aussi  dans le district de Bunkyo). Ce jardin est à l’arrière du grand et élégant hôtel Chinzanso, caché de la vue de tous. Vous passez le lobby et descendez vers les salles de conférences pour y avoir accès. Une véritable pépite! Chinsanzo signifie “le domaine du Mont aux Camélias” en référence aux Camélias qui y poussaient d’antan. Ce n’est plus le cas. Ce jardin en terrasse offre à voir une pagode de 13 étages, un bel étang, une source naturelle et aussi de marrantes petites statuettes noires appelées  “Rakan” dédiés à différents petits dieux/esprits.

.

.

Ces guides sous les bras, on a découvert des merveilles! En famille, nous avons été plus attentifs à l’environnement urbain. Nous avons vu la ville vivre hors des sanctuaires bouddhistes ou shintoïstes qui d’une certaines manière restent statiques et confortent le Japon dans une image irréelle et traditionnelle.

Ce guide offre les informations nécessaires pour planifier ses visites (heures de visites, adresse, …) et contextualise chaque lieu en offrant une brève et riche description historique (en français). Ce qui est bien nécessaire car les différents sites listés dans cet ouvrage sont souvent loin d’être de hauts lieux touristiques et donc il y manque souvent des panneaux explicatifs en langues étrangères :-).

.

Wallpaper* City Guide Tokyo (Phaidon Press)

Ce petit livre de 120 pages faciles à transporter ne traite aucunement de la culture historique et traditionnelle japonaise. Que du contraire! Cet ouvrage ne regroupe que des lieux de qualité et modernes qui démontrent une autre facette de la société japonaise.

.

.

Ce guide, qui existe en plusieurs langues, est organisé autour de différentes sections : hôtels, 24 heures, sorties, architour, shopping, sports et escapades. Les descriptions sont brèves. Il y a de belles photos. Il y a toujours le site web de l’établissement qui est référencé ainsi que les adresses et numéro de téléphone. Par contre aucune information sur les heures d’ouverture des lieux cités. Il se veut stylisé et sophistiqué. Bon rien n’est dit si on y parle des langues étrangères.

Nous avions suivi la section architour nous permettant ainsi de découvrir le paysage urbain à pied. La section shopping et sorties étaient hors de notre portée à cause des enfants. Il y a des choses bien alléchantes!

.

 

.

Ce livre existe aussi au format d’app mobile payant (+- 6 euros). Il suffit de chercher Wallpaper* sur l’Apple store . Il existerait pour Google Play store mais je ne l’ai pas trouvé.

.

Conclusion

Le premier livre est pour tous les types de voyageurs, seuls, en couple ou en famille. Le second je dirais qu’il est plus adapté pour les voyageurs solitaires ou en couple qui aiment les sorties et découvertes design et tendance.

Mai malgré tout ils valent de les avoir car ils offrent des perspectives différentes du Japon.

.

crédits photos OchaNokcha

 

Laura F. Cerrato sera l’invitée de Christelle Vanwarbeck dans l’émission Zelles Ô Féminin le jeudi 21/12 à 18.00 : lien

 


 

Boostez votre visibilité professionnelle avec Zelles Ô Féminin :

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Événements

Newsletter

Je booste ma visibilite accompagne les femmes entreprenneures et porteuses de projet en quête de visibilité professionnelle. Soyez une femme entrepreneure visible...

Plus d'infos...

Suivez-nous