Culture

Vivre de son activité artistique

 

Le statut d’artiste, dans beaucoup de pays, c’est du grand n’importe quoi. Ici comme ailleurs… J’allais dire ici pire qu’ailleurs, mais… je ne voudrais pas offusquer mes congénères artistes d’autres pays, d’autant que je ne connais pas trop le statut d’artiste ailleurs qu’en France et Belgique.

Ici, en Belgique, le statut est dit « officiellement reconnu » mais … l’État ne fait pas grand-chose pour nous faciliter la vie. Que du contraire, par le passé, beaucoup d’artistes ont été ruinés et ont connu de lourdes sanctions (suppression de leurs allocs chômage, amendes…) uniquement parce qu’elles avaient exposé leurs œuvres …

Les choses ont pas mal évolué ces dernières années, mais il faut bien reconnaître que beaucoup de choses restent encore à faire, malheureusement…

Le problème est que lorsqu’on essaie de se renseigner un peu sur tout ça, on a parfois (non, souvent) différents sons de cloche, parfois totalement opposés et que finalement, on s’y perd.

En gros, le statut d’artiste reconnu par l’Onem, c’est quoi ?
Vous recevez des allocations de chômage les jours où vous ne prestez pas votre activité artistique et les jours où vous travaillez, êtes sous contrat avec un client ou vendez une œuvre, vous touchez votre revenu en tant qu’artiste, au tarif que vous avez convenu avec ledit client.  Évidemment, l’Onem est constamment sur votre dos pour vérifier que vous cherchez bien soit un travail à titre principal (entendez donc « autre chose que votre activité artistique parce que franchement, entre nous, être artiste, c’est pas un boulot ») ou que vous cherchez et avez bel et bien des contrats artistiques réguliers.

Les revenus en tant qu’artiste sont loin d’être assurés chaque mois, les allocs chômage sont donc nécessaires à certains pour pouvoir boucler les fins de mois.

Pour éviter tout problème avec l’Onem, éviter le travail au noir et être en règle administrativement. Existe depuis de très nombreuses années maintenant, l’asbl SMart, collectif d’artistes, qui s’occupe de gérer au mieux les intérêts des artistes en les aidant à maintenir leurs droits aux allocs chômage, gérer leurs contrats, les aider dans leurs projets, les aider juridiquement, etc…

Cette asbl est vraiment utile pour les artistes qui n’ont pas de revenus réguliers, qui n’ont pas la possibilité d’installer une activité d’indépendant, ou même pour toutes les personnes qui voudraient se lancer dans une activité complémentaire, voire même principale, mais en évitant, au début, tous les tracas administratifs et financiers que le statut d’indépendant impose.  Genre … si vous souhaitez vous lancer dans la confection de doudous pour bébés, vendre les foulards ou les bracelets que vous confectionnez vous-même, Smart est pour vous !

En fait, SMart fonctionne un peu comme une boîte intérim “spéciale artistes” à une exception près : ils ne cherchent pas de clients à votre place !!  ça, c’est votre job !  Mais quand vous avez un contrat avec un client (prestations concert pour les musicos, représentation théâtrale, expo ou vente d’une peinture, photo, d’un foulard, d’un doudou, etc…), le client reçoit en fait une “facture SMart”.
SMart calcule alors, selon le cachet, les frais à déduire pour les impôts, sécu, précompte professionnel, déplacements, etc… et tout se fait “tout seul” (enfin presque).  SMart est en fait le secrétariat social des artistes.
Le client paie alors soit à l’artiste directement (et alors SMart fait le calcul et nous pouvons lui verser la quote-part qui doit être prélevée pour les impôts, c’est elle qui fait la redistribution) ou alors payer directement à SMart selon facture établie et SMart ne nous reversera que la partie qui nous revient, soit le salaire net. Toutes les taxes et impositions diverses, c’est SMart qui s’en occupe !

 

concert
Ce système, en plus de nous simplifier la vie, permet aussi de garder un statut de salarié et au niveau des allocs chômage, plus de souci car c’est alors comme si on avait bossé pour une boîte intérim quelconque. Les droits sont ainsi sauvegardés, sans risque de sanction.

Évidemment, il faut respecter une certaine marche à suivre, des sanctions sont quand même possibles si on dépasse certaines limites, mais SMart, qui fait un peu secrétariat social/syndicat, aide et conseille afin de ne pas faire de bêtises compromettantes.

Si un client tarde à payer vos prestations artistiques, SMart vous avance la somme et se retourne ensuite contre le mauvais payeur, engage les poursuites en justice, entame un recouvrement à l’amiable.  En fait, peu importe car cela ne concerne plus l’artiste : lui a été payé par l’asbl, l’action qui est entamée ensuite pour récupérer les sousous se passe entre SMart et le client.

 

expo

 

SMart aide aussi à entamer une activité d’indépendant sans en avoir le statut officiel : il est possible de créer ce qu’on appelle un « projet » qui vous permettra de gérer les entrées et sorties d’argent, l’amortissement de votre matériel, déduire vos frais.  Vous pouvez même disposer du numéro de TVA de l’asbl pour vos petits achats !

Une plateforme d’échanges est également disponible via leur site afin de mettre en contact artistes et clients, exposer quelques œuvres en ligne pour se faire de la pub, etc …

J’invite tous les artistes belges qui passeraient par ici et qui seraient un peu perdus à prendre contact avec SMart ou toute autre association d’artistes de ce type (désolée mais je ne les connais pas toutes… elles sont de toute façon peu nombreuses).  SMart est ouvert à tous les artistes qui souhaitent se professionnaliser, les “professionnels déjà lancés” autant que les amateurs qui se lancent “sérieusement” ou les personnes qui ne feraient ça qu’en “activité accessoire”, après leur journée de travail au bureau. N’hésitez pas ! SMart est peut-être la solution faite pour vous !

Le site officiel : http://smartbe.be/fr/
smart

 

 

 

 

banniere-culturesignature-2017

 

 

 

 

 

Zelles

Ajouter un commentaire

CLiquez ici pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Météo

Newsletter

Prémium

Sticky
Sticky

Je booste ma visibilite accompagne les femmes entreprenneures et porteuses de projet en quête de visibilité professionnelle. Soyez une femme entrepreneure visible...

Plus d'infos...

Suivez-nous